Cuvée artistique à la carte!

Type : Chronique / Évènement | Ajoutée le : 24/09/2011

2 gars 1 fille au Carré Strathcona
Marianne V. pour e-toile.org
Classement :
Pointage : --/5
Nombre de votes : 0
(Pour voter, connectez-vous!)
Position dans Chroniques : --

Visites :
Aujourd'hui : 0
Total : 1889

Communauté :
Commentaires : 0
Ajouts aux favoris : 0 (Qui?)

Chronique :
Mots : 543
Quarante artistes de la relève, choisis par un jury professionnel, se produisent gratuitement durant une fin de semaine : voilà ce que propose pour une deuxième année consécutive la Cuvée artistique de l’Estrie. L’événement tenu les 17 et 18 septembre dernier offrait un excellent aperçu de l’avenir des arts en Estrie, principalement pour la musique et les arts visuels. Vu la quantité, impossible de tout voir, et c’est probablement le plus dommage!

Cinq lieux du centre-ville de Sherbrooke se partageaient l’éclaté menu culturel. Passer du Carré Strathcona à la Petite Boîte Noire puis au ArtFocus, ce n’était pas très compliqué; la promenade était cependant un peu longue quand on voulait voir un spectacle au Musée des Beaux-Arts et ensuite à la Salle du Tremplin.

Le plus grand défi, c’était toutefois les artistes qui l’avaient. Comment attirer un large public avec autant de concurrence? Ceux qui ont joués à l’extérieur ont pu profiter du beau temps et de la curiosité des passants. Pour les autres, le public était tout de même présent, mais nettement plus épars.

La pêche a été bonne!


Durant les blocs de spectacles en après-midi, j’ai réussi à attraper quelques prestations, dont 2 gars 1 fille, Thola et Garizim, Mireille Pruneau et Johan Gass. J’ai particulièrement apprécié Guajira, qui navigue dans les influences musicales avec une aisance et un plaisir évident. Trini a connu un bon succès au Carré Strathcona : en véritable « entertainer », il a réussi à étirer son passage de 20 minutes à 45 minutes! Les Voyageurs Nus furent pour moi une belle découverte, avec leurs musiques festives et leur énergie contagieuse.

Le volet art visuel était également bien garni. Les œuvres, plus ou moins accessibles selon les artistes, touchaient autant à la photographie, la peinture, la joaillerie qu’à des installations mixtes. Une œuvre collective a même été réalisée en collaboration avec le public.

La Petite Boîte Noire s’illumine

Le plus grand moment de cet événement a très certainement été la présentation du spectacle collectif à la Petite Boîte Noire le samedi soir. C’était l’occasion pour les artistes de se rencontrer et de collaborer pour une performance d’un soir. Plusieurs avaient préparés des numéros, dont Catherine d’Ambre, Caroline Pépin-Coulombe, Guajira, Les Gigoloz, Sébastien Doyon et j’en passe.

Une salle comble et fébrile a accueilli les artistes, qui ont donné un spectacle mémorable. Hardluck Battlegound et Innervoice ont donné le ton a la soirée avec du rock intense livré avec émotion. L’ensemble des numéros furent relevés et chaleureusement reçus par la foule. L’ambiance a été électrisante jusqu’à la fin et l’événement s’est conclu sur un jam entre Guajira, Les Voyageurs Nus et Trini accompagné par les danseuses du ventre de MNS Bellydance. De quoi satisfaire les yeux et les oreilles jusqu’à la prochaine Cuvée Artistique… si les artistes le veulent!

Pour voir plus de photos de la Cuvée Artistique 2011, visitez notre page Facebook: https://www.facebook.com/media/set/.....a74ca48dce
Commentaires
Pour pouvoir commenter, vous devez vous connecter !
Personne ne s'est exprimé pour le moment...