Blitz d'hiver

Type : Chronique / Divers | Ajoutée le : 04/02/2009

La série Musiques sans Frontières du Tremplin présente Kabakuwo
www.tremplin16-30.com
Classement :
Pointage : --/5
Nombre de votes : 0
(Pour voter, connectez-vous!)
Position dans Chroniques : --

Visites :
Aujourd'hui : 0
Total : 923

Communauté :
Commentaires : 0
Ajouts aux favoris : 0 (Qui?)

Chronique :
Mots : 445
Le centre-ville de Sherbrooke s’anime en ce début de mois. Kino Sherbrooke, après une pause en janvier, revient au grand plaisir des cinéphiles et des réalisateurs de courts métrages sherbrookois. Prends ça court se joint encore une fois à la soirée mensuelle, présentée ce mercredi 4 février 2009 au Téléphone Rouge.

Le Slam du Tremplin, après avoir accueilli une centaine de personne lors de son édition de janvier, s’amène en force avec le début du « Grand Chelem » avec Guy Perreault, poète de l’Outaouais, ainsi qu’avec les slammeurs habitués et d’autres nouveaux toujours les bienvenus en compétition ou pour le micro ouvert. Il faut cependant se hâter, le nombre de performeurs est limité puisque la soirée ne peut durer toute la nuit, heureusement pour certains, malheureusement pour d’autres : à vous d’en juger ce jeudi 5 février à la salle du Tremplin.

Enfin, le Tremplin présente le lendemain, vendredi 6 février, dans le cadre de sa série Musiques Sans Frontières, le groupe Kabakuwo combinant l’art des percussions, des koras et de la contrebasse. Les membres de la formation, originaires du Mali, du Sénégal et du Québec, réunissent dans leurs interprétations d’airs traditionnels et de compositions originales leur amour de la culture mandingue (Afrique de l’Ouest).

Sadio Sissokho (percussions et chant), Diely Mori Tounkara (kora), Cédric Dind-Lavoie ( contrebasse), Estelle Lavoie (kora, danse) font tous partie de d’autres groupes, mais Kabakuwo leur permet d’explorer les rythmes mandingues avec touche de musique orientale, latine et reggae. Voilà une belle manière d’actualiser ces pièces ancestrales tout en leur réservant le respect qu’il se doit. Les membres de Kabakuwo attendent donc le public, fins prêts à lui raconter des histoires venues de loin et à lui faire découvrir leurs créations. Pour en savoir plus sur ce groupe, consultez leur myspace : http://myspace.com/kabawuko/

La salle du Tremplin est établie au 97 rue Wellington Sud à Sherbrooke. La programmation de la salle du Tremplin est disponible sur le site Internet de l’organisme : http://www.tremplin16-30.com/. Le Slam du Tremplin a aussi son blog au http://slamdutremplin.blogspot.com/.

Pour sa part, le Téléphone Rouge est situé au 38 rue Wellington Sud à Sherbrooke. Ce bar a d’ailleurs une programmation très chargée pour ce début février, alors allez jeter un coup d’œil à son site Internet : http://www.letelephonerouge.ca/. Vous pouvez en savoir plus sur l’organisation de Kino Sherbrooke au http://www.kinosherbrooke.com/.
Commentaires
Pour pouvoir commenter, vous devez vous connecter !
Personne ne s'est exprimé pour le moment...